loader image

Irumu: 15 civils tués par les ADF à Walese-Vonkutu, toujours pas inhumés voilà près d’une semaine

Par Papy Kilongo

L’alerte émane de la coordination territoriale de la Convention pour le respect des droits de l’homme d’Irumu, CRDH/Irumu.

Cette structure nous révèle que les rebelles présumés ADF ont tué 15 personnes dans différents villages de la chefferie de Walese-Vonkutu depuis le 29 juillet 2023. Les dépouilles de ces personnes demeurent non ensevelies jusqu’à ce 06 août 2023.

Les insurgés de l’ADF leur ont ôté la vie vers deux forêts situées à l’Ouest de la Route Nationale numéro quatre (RN4). Il s’agit plus précisément des forêts Samboko Makutanio où 5 personnes ont été achevées et Mutweyi Aodi où 10 autres civils ont été exécutés. Notre source renseigne que ces rebelles ont autant retenu d’autres civils en captivité.

«[…]Si aujourd’hui les ADF continuent à massacrer les civils, celà est justifié par le fait qu’il n’y a aucune opération de la poursuite et de traque de l’ennemi[…]», regrette Christophe Munyanderu, répondant de la CRDH à Irumu.

Pour cet activiste de droits de l’homme, le président de la République n’est pas au courant du vrai problème que traverse la population partout là où les ADF opèrent.

«[…]Son Excellence Monsieur le Président de la République est trompé par de faux rapports et pourtant sur terrain, c’est du calvaire que nous traversons. Il ne se passe pas une journée ou une nuit sans que nous perdions des civils lâchement massacrés par ces présumés ADF dans le territoire d’Irumu et de Beni [Nord-Kivu, NDLR] […]»

En ce jour, les territoires de Djugu et Mahagi, 2 de 5 que compte l’Ituri, respirent au moins un calme, on n’y compte plus régulièrement des morts. Pendant ce temps, les affres demeurent du côté des territoires de Mambasa et d’Irumu où les rebelles ADF font rage dans plusieurs entités en y exerçant en maître du terrain.

Pour vos Annonces, Communiqués & Publicités diverses,

Contactez: 0826046039, 0995203455, 0899580824

X

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page